Veille de l’opinion : est-ce grave, docteur ?

Publié le par fcpe89

L’obsession maladive du contrôle de la population a atteint un second membre du gouvernement.

Après Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la Famille, qui voudrait savoir à quoi chaque famille utilise l’allocation de rentrée scolaire, Xavier Darcos lance un appel d’offre pour connaître quasiment en temps réel l’état de l’opinion publique sur le système éducatif.

Pour le montant budgété, 100 000 euros - exactement le montant de la baisse de subvention qu’elle a eu à subir cette année - la FCPE est prête à tenir le ministère informé de ses prises de positions et de l’état d’esprit des parents d’élèves.

Encore faut-il que le ministère accepte d’entendre ce qu’elle a à lui dire voire accepte de tenir compte de ce que les acteurs du système éducatif pensent quant aux réformes nécessaires dans l’Education nationale…


A quoi sert d’ausculter l’opinion de si près si c’est pour ne jamais tenir compte de ses avis ?



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article